Fred's Diary

alexandra golovanoff tricots paris

Alex c’est ma blonde. On se connait depuis 15 ans (on commence à être vieux quand on dit ça ). Et je l’accompagne dans ses envies de changements depuis. Très blonde, un peu moins, cours ou long, frange pas frange, on a tout fait.

Alexandra est la star de Paris Première dans son émission culte « la mode la mode la mode ». Elle décrypte la mode, en parle d’un ton décalé  fun, et ne se prend jamais au sérieux.

Alors quand elle a décidé de se lancer dans la maille, j’avais hâte de voir et de l’écouter en parler. C’est assez fou de voir de quelle manière ses pulls ont été pensés. Pas comme juste n’importe quel pull. Ils sont créés pour être pris dans une situation comme elle dit, aussi bien dans la forme que dans la couleur.

Le concept c’est le pull qui rend beau. Ils agissent comme des révélateurs de regards, de couleurs de cheveux. Moi j’ai choisi le bleu « entre chien et loup » . On dirait que j’ai des lentilles et que je reviens de week end quand je le mets.

La video est très longue (pour une fois) car je trouve que touuuuuut ce qu’elle dit est passionnant. Moi qui n’ai pas la culture du vêtement, je suis fasciné d’entendre les détails de coupe, l’histoire tout simplement. Donc j’ai gardé un max d’infos. Prenez 10 min pour la regarder tranquillement.

alexandra-simone-eusebio-94

photographié par Simoné Eusebio

On les trouve sur son site ici , ou au Bon Marché. Prix 450 euros. Ce n’est pas pour tout le monde, mais malheureusement quand c’est du fait main, en petite série et d’aussi bonne qualité, il est compliqué de faire moins. Le prix de l’exception encore une fois.

Bravo Alex d’avoir créé ces p’tits bijoux, et de faire vivre cette histoire de famille et souvenirs d’enfance autours de la maille…

Vivement qu’il fasse très froid :-)

Lov
Fred

 


PARTAGER /4 Commentaires

  1. Team Virgile!
    J’aime beaucoup beaucoup ce qu’elle dit sur le pull, sur le fait que justement, il doit être pensé pour être marié avec autre chose. Et comment la quête du pull parfait est importante, et difficile, aussi bien que celle du jean’s parfait…ici on l’appelle le GPU, le Gros Pull Ultime (poke Balibulle). Quête abandonnée faute de winners (et de grand froid…non mais sérieux, je rêve d’un hiver à -20°, le dernier c’était il y a 4 ans…assez d’hivers de pluie et de T° qui restent au-dessus de 0!)

  2. Très jolie vidéo, poétique au possible, Alexandra Golovanoff parle de ses pulls comme de ses propres enfants et c’est beau à écouter.. On souhaiterait que cela dure encore plus longtemps!
    Belle journée :)
    MM

  3. on a envie de tout acheter après une telle vidéo! Bravo à vous deux, d’abord à AG pour la passion qui l’anime et à toi Fred pour ta façon si touchante de la filmer, on sent une grande complicité, un grand respect et beaucoup d’admiration et c’est beau, ça fait du bien!
    Merci AG pour ces belles créations qui donnent envie de casser sa tirelire…
    et Fred, fonce pour tous tes projets et prends le temps qu’il faut! ne pas te perdre, ne pas te laisser enfermer dans une routine qui ne te ressemble pas, tu as bien raison!
    Reviens nous vite quand même 😉
    des bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *