Fred's Diary

Galia

Galia déjeunait tranquille au Montefiore Hotel à Tel Aviv quand je lui ai sauté dessus pour lui dire qu’elle ressemblait à la Joconde en plus rousse, plus frisée, plus ronde, moins pute. Bon d’accord elle lui ressemble pas du tout. Mais Galia m’a intrigué autant que l’autre attire des cars de japonais.
Je continue donc d’harceler cette « pauv’ madame » de questions voulant découvrir le secret de la crinière de « fire » (prononcez failleurrrrr!!!!) Et bah tenez-vous bien, cette couleur est naturelle, elle ne va jamais chez le coiffeur, et ne fait rien de rien sur ses « veuch ».

Faudra quand même m’expliquer un jour « Oh toi mon God » l’injustice capillaire qui règne sur cette planète… je comprends pas.


PARTAGER /4 Commentaires

  1. Bon, cela fait tout de même deux jours que je reviens sur cette page pour voir cette photo… cette couleur de cheveux est juste sublime, ça m’intrigue même ! Quand j’ai lu qu’elle n’y avait rien fait « d’artificiel » pour y parvenir, tes mots « injustice capillaire » ont pris tout leur sens à mes yeux… C’est juste beau !

  2. Et bien voilà c’est ça ! Les miens sont un peu plus courts, donc un peu moins lourds et donc un peu plus volumineux. Mais en plus longs, ce serait les mêmes ! Que faire qd on a ce type de cheveux et cette coupe ? Peur d’y toucher et donc finalement on ne fait rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *