Before & Then

George

Qu’on ne me dise pas que les cheveux ne régissent pas le monde. Mon George en a trop souffert, il a bien compris la leçon.
Quand je pense à toutes ces filles qui lui ont craché dessus dans la cour d’école tellement il était immonde… elles doivent déprimer et se donner des coups de fouet aujourd’hui.
« Si seulement j’avais su !!!!!! » se disent-elles.

Et ouais, si t’avais su qu’un rat de bibliothèque désaffectée avec une coupe de Mireille Mathieu qui se serait coupé la frange bourrée, deviendrait une bombe atomique grisonnante… Bah tu lui aurais pas craché dessus. Tu lui aurais fais des bisous tout doux, des caresses à ton ami playmobil. T’as été conne.

Plein de fois moi je vois de la beauté derrière un look raté. Je me dis : alors, t’enlèves tout, tu défais ce chignon dégueulasse, tu troques ce violine méché de noir contre un petit châtain clair glacé, tu fous une frange, tu… etc. Et je m’imagine comment sa vie changerait.
Parce que je crois sincèrement (et là vous allez me trouver débile) qu’une coiffure peut changer une vie… ou en tout cas amorcer un changement.

George, c’est un peu la révélation ultime du veuch. C’est exceptionnel. Mais vous n’avez pas déjà senti ça ? Ces changements liés aux cheveux ?
Débriefe ta vie…


PARTAGER /61 Commentaires

  1. Et bien si mon petit Fred!

    J’ai bossé deux ans à Hong Kong, et avec mon 1,76 m et mes cheveux roux bouclés, on pouvait pas me confondre avec les fraises des bois!

    J’ai finalement cédé aux pressions du lissage japonais que toutes les Hong Kongaises me recommandaient… et j’avoue avoir aimé ça pendant quelques temps.

    Cela dit, de retour à paris, je suis bien contente de retrouver ma toison…

  2. Hello Fred, y’a rien de plus vrai….les cheveux peuvent tout changer dans un look et meme dans la beauté d’un visage….moi aussi j’ai galère avec mes boucles et ma frange qui frisottait …aujourd’hui je laisse mes boucles vivre leur vie en liberté et je me sens mieux !!! Voila, j’ai raconte ma Life …. Bonne journée

  3. Heureusement qu’il y a des crapauds qui se transforment en prince. Bon même si Georges est loin d’être un vrai prince… Il est juste beau et bon acteur… Le reste, on verra !! Très peu de gens voit la beauté derrière une vieille carapace moche. Et ça c’est bien dommage. Merci Fred de nous faire remarquer que la beauté peut venir du cheveux. Il suffit de pas grand chose pour révéler qq1. biz
    rd

  4. Ca laisse de l’espoir… On n’est pas toujours beau enfant et le temps arrange bien les choses parfois… En tout cas sur George, c’est indéniable…
    Quand on est en « adéquation » avec ses cheveux, on se sent mieux… L’effet, je mets de « l’ordre » dans mes cheveux en ayant une nouvelle coupe régit sur notre humeur, j’en suis convaincue…

  5. Mon dieu que si…
    Je suis passé par la coiffure Simba du roi lion à un grand rideau de cheveux bouclé bordelique à quelque chose de plus court, plus facile à coiffer, plus mieux quoi 😀
    Tout ça grâce à un coiffeur je dis bien UN parce que je ne connais pas une seule nana capable de coupé correctement des cheveux bouclé ! Pourquoi ? Parce qu’elle on pas joué au lego quand elle était petite et on moins de vision structural… Oui, c’est pas juste.

    (Mais on les aimes bien quand même nos petites coiffeuses qui papotent tout le temps <3)

    1. Bonjour Salomé… Non seulement je suis entièrement OK avec toi quant aux cheveux frisés… mais j’ai carrément besoin des coordonnées de ta coiffeuse… car le dernier super héros qui avait réussi a me faire ressembler a une deesse trendy avec ma tignasse frisée vit désormais a 1000km de chez moi (c’est moi qui suis « montée »!)… Et comme je ne suis pas une star de ciné… aucune chance si j’ai bien compris pour avoir le privilège de sentir les doigts de Fred dans ma chevelure… Merci d’avance

      1. Je te rejoins la dessus aussi Salomé. J’ai tellement déménagé que je n’ai jamais pu avoir de coiffeur référent et dieu sait que j’en ai arpenté des salons de coiffure pour trouver quelqu’un qui comprend le cheveux bouclés.
        Entre ceux qui te disent « oui oui, pas de souci » quand tu répète « attention, un cheveu bouclé, quand c’est mouillé ça parait long, mais ça remonte de moitié, donc ne coupez pas trop court s’il vous plait. Moitié, pensez moitié! », et non, ils te coupent les cheveux comme s’ils étaient raides et tu ressors avec la tete d’un mouton des patûrages. Ou ceux qui les sèchent avec un sèche-cheveux ET embout, puissance à fond et tu finis par avoir l’air d’aller fêter halloween en mode épouvantail…

        Je me souviens, il y a quelques années, j’ai littérallement expliqué, de A à Z à la coiffeuse comment me couper et me coiffer. Les clientes avec un mélange de fierté et d’incrédulité, tandis que ses collègues me voyait comme une snob (pourtant j’essayais d’être douce et la minette me répétait « c’est fou, j’aurais jamais fait comme ça et pourtant les boucles sont superbes! ») Je l’ai suivi pas à pas et j’ai réussi à obtenir une chevelure de rêve naturelle, genre la pub pour le shampoing Matrix bouclé. Le rêve! des anglaises folles de partout! et là…….(musique des dents de la mer), cette folle, se met à me passer les doigts dans les cheveux en tirant vers le bas, « si, si vous allez voir! ». Je tique, mais je dis rien. Au bout de dix minutes, à coup de « heu non mais attendez…non mais je suis pas que sûre que….sérieusement c’est pas nécess… », ben pas loupé, j’ai eu l’air en allant payé d’avoir mis les doigts dans la prise…
        .
        Pourquoi on n’apprend pas aux coiffeurs à satisfaire aussi les client(e)s aux cheveux bouclés/frisés?

        On a toutes connu la goutte de sueur au moment de s’asseoir sur le fauteuil en se disant « alors, cette fois-ci,en partant, je vais me trouver moche ou pas? ».

        bise à toutes

        1. Je vous comprends tellement.. je suis dans le même cas que vous! Mes cheveux bouclés non pas encore trouvé leur maitre en la matière pour les sublimer! Résultat : j’ai la même coupe depuis mes 15 ans (j’en ai 26 ans). Cheveux moyennement long assez brun (en dessous des épaules avec des dégradés devant et un peu partout). La seule chose qui change c’est les mèches plus clair que je fais (enfin les coiffeurs) généralement au début du printemps. Je suis généralement déçu car ça ressort généralement dans les tons acajou (couleur que je déteste) alors que je souhaiterai un joli effet mèche lumineuse châtain clair (une couleur naturelle quoi)! Enfin bref dur dur de se satisfaire de notre crinière aussi jolie et sexy quelle soit. D’ailleur si vous connaissez un bon coiffeur cheveux bouclé sur Rennes ou d

          1. Je vous comprends tellement.. je suis dans le même cas que vous! Mes cheveux bouclés non pas encore trouvé leur maitre en la matière pour les sublimer! Résultat : j’ai la même coupe depuis mes 15 ans (j’en ai 26 ans). Cheveux moyennement long assez brun (en dessous des épaules avec des dégradés devant et un peu partout). La seule chose qui change c’est les mèches plus claires que je fais (enfin les coiffeurs) généralement au début du printemps. Je suis généralement déçue car ça ressort souvent dans les tons acajou (couleur que je déteste) alors que je souhaiterais un joli effet « mèches lumineuses châtain clair » (une couleur naturelle quoi)! Enfin bref dur dur de se satisfaire de notre crinière aussi jolie et sexy quelle soit. D’ailleurs si vous connaissez un bon coiffeur cheveux bouclés sur Rennes ou en Bretagne je suis preneuse de bonnes adresses ou de conseils. Merci Fred pour ce site et tout tes conseils!

  6. Fred, je suis entièrement d’accord avec toi !
    Mais étant donné la quantité de mauvais coiffeur qui courent les rues, ça nous facilite pas la vie….
    A quand la Fred Academy For the Veuchs pour former des coiffeurs à la Beauté ? 🙂

  7. Je ne vais jamais chez le coiffeur par besoin, mais toujours par pulsion, et souvent à des moments charnières de ma vie (Bon si la dernière fois j’avais les pointes tellement sèches que c’était vraiment hyper nécessaire mais j’ai pas fait de changement flagrant de coupe). Mais il m’est arrivé un beau matin de me lever en me disant je veux des frises et de courir faire une permanente (et de pleurer en voyant le résultat tant je voulais des boucles légères, larges et que je me suis retrouvée avec la même coupe que le caniche à mémé, mais c’est une expérience, maintenant je sais…. je referai plus ma bêtise, j’ai retenu la leçon)

    Les cheveux ne changent pas la vie mais lorsqu’on change sa vie on change de cheveux, psychologiquement c’est ce qui marque notre désir, notre motivation de passer à autre chose, une autre étape.

  8. En effet, quel changement!
    Comme 95% des filles qui te lisent, je te donnerais bien l’occasion de me faire changer de vie- ou de coiffure au moins!

  9. après des années d’errance capilaires, j’ai décidée de faire un relooking le jour de mes 30 ans ! Heureusement pour moi je suis tombée sur un coiffeur fantastique ! Et whaou c’etait radical, une belle grosse frange, quelque chose de très effilé et rock and roll la plupart de mes amis ne m’ont presque pas reconnus ! je n’ai plus jamais laché ma frange depuis !! moi je suis plutot d’avis a dire qu’une autre coiffure peut changer la vie, en tout cas elle a changé la mienne ! bisous !!!!!!!!

  10. Moi j’ai eu ma révolution du cheveu vers 14/15, je voulais à tout prix les avoir long, très long et puis un jour je sais pas déclic, j’ai tout coupé pour un carré effilé et là pour tout le monde (surtout les garçons) je n’étais plus la fille maigrichonne et pas jolie. Bon j’étais toujours pas bien épaisse mais on me trouvait mignonne, jolie et les garçons me regardaient.

    Pour moi ça a clairement changé ma vie et pareil lorsque ma vie change en général il se passe toujours un truc avec mes cheveux.

    Bonne journée Fred, j’en profite pour te dire que tes amies ont de la chance d’être tes amies et de pouvoir passer sous tes doigts de fée.

  11. Tu as entièrement raison ! J’ai passé mon adolescence à « dresser » mes cheveux au fer à lisser… Jusqu’au jour où j’ai rencontré le coiffeur qui a changé ma vie lorsqu’il m’a expliqué que ma coiffure ne convenait pas du tout à mon type de cheveux et qu’il allait tout révolutionner. En plus de ça, il a passé tout le temps de la coupe à me dire que mes cheveux étaient magnifiques. Résultat, non seulement la coupe a changé ma vie, mais ce coiffeur a juste changé mon rapport à moi même. Aujourd’hui, mes cheveux ondulés/bouclés/je fais ce que je veux quand je veux c’est mon atout number one !

  12. C’est complètement vrai ! Chaque changement dans ma vie est passé par un changement de coupe, rien de meilleur pour repartir de 0 et du bon pied 😉

  13. J’ai vécu deux expériences capillaires révolutionnaires l’an dernier :

    – la première fut de passer à une coupe courte, vraiment courte lors d’une année d’étude passée à l’étranger. Moi qui les avais toujours eu longs le changement fut radical ! Je me sentais plus légère, dans ma tête, et puis, au final, aussi sur la tête !!

    – la seconde fut un rendez-vous chez le coiffeur, toujours à l’étranger. Lorsque, après le shampoing, la coiffeuse a retiré la serviette de ma tête et m’a dit « mais vous avez les cheveux bouclés ». Ca me semblait tellement évident maintenant qu’elle le disait ! Alors bien sûr, pas hyper bouclés, mais pas simplement ondulés. Bouclés.

    Bref, depuis le liseur de mon adolescence dort dans un placard, mes cheveux ont repoussé et moi j’apprends à les coiffer …

    J’étais partie de France avec les cheveux longs et lisses, j’en suis revenue avec une touffe bouclée sur la tête. Tellement plus moi 🙂

  14. J’ai de la chance, j’ai rencontré l’homme de ma vie mais par contre, le coiffeur de ma vie je le cherche encore… Et à force de payer des fortunes pour des résultats pourris… je fuis le coiffeur et je boude mes cheveux presque tous les matins… Tu ne connais pas des coiffeurs magiques sur Lyon ? Voir un coach en cheveux ? Ceci dit, tes tutos me sauve la tête pour les jours ou je veux moins les planquer.

  15. J’adore ton article et je crois que tu as raison, une coupe de cheveux, une couleur peut tout changer ! La tête qu’il a avec cette coupe Georges !!!
    Et puis tu ne dois pas t’ennuyer toi dans le métro à faire des rellookage virtuels 🙂

  16. Je me gausse…. j’ai exactement la même photo, version fille, avec des lunettes en écaille, la même coupe, le même air niais 🙂
    Aujourd’hui………. je suis médecin aux urgences, pour de vrai….. comme quoi 🙂

  17. oh que si!! une coupe de cheveux bien faite et tu es une déesse, une coupe de cheveux râtée et tu es une fille banale…
    d’ailleurs ma frange me manque trop… je file chez le coiffeur! :))

  18. Je fais pareil dans le métro, je relooke mentalement les gens (mais je leur dis pas ‘ma chérrrriiiie’ non) et souvent ça commence par les extrémités : pompes ou veuchs’.

    Enfin moi-même en ce moment je me relookerai bien, des pompes comme du veuch parce que c’est grave la débandade.

  19. Bonjour Fred,
    je voulais te contacter mais il semblerait que cela ne fonctionne pas. Comment puis-je t’envoyer un message en privé stp? Merci.

  20. L’autre jour, allongée, tête sur l’oreiller et cheveux en pagailles, mon mec me dit « Tu ressembles à Nala du Roi Lion comme ça ». Révélation! Je vais arrêter d’attacher mes cheveux systématiquement (oui, je suis adepte de la queue de cheval et du chignon). Mes cheveux blonds vont (enfin) pouvoir vivre leur vie!

  21. Moi qui suis une fille aux cheveux courts, je l’ai vu, le jour où après 5 ans de lutte et de tirannie, de cheveux lissés, attachés, maltraités et insultés, j’ai fini par tout couper.La révélation.Le changement de style, des compliments à la pelle.
    Après parfois pour trouver il faut tatonner…
    bonne journée!

  22. Ben moi ça m’est arrivé lundi et c’est grâce à toi… Je trouvais que mes cheveux n’étaient ni lisses ni bouclés, quelque part perdus dans un no man’s land des veuchs et puis je t’ai lu, j’ai entendu ton « be curly, be curly », grâce à toi, j’ai aussi découvert le site de Timaï et j’ai osé la couleur. Ce week-end, je me suis achetée mon premier baton de vrai rouge à lèvres et j’ai appliqué tous tes conseils à lettre pour le « be curly ». Résultat, lundi, mes élèves ne m’ont pas reconnue, j’ai adoré leur grands yeux devant mes jolies boucles rousses et mes lèvres rouges. Ils sont super sages au cours depuis… Pourvu que ça dure cette nouvelle vie! Merciii Fred!

  23. C’est bien vrai en effet. Je ne sais pas si cela fonctionne autant pour les hommes, mais parmi les modèles féminins, combien de carrières ont été « boostée » par une coupe de cheveux? Un petit carré « Louise Brooks » pour Alison Nix, une coupe « Jean Seberg » pour Noreen Carmody…
    Mais il faut remarquer aussi que le changement va dans un sens, toujours le même, du long banal, commun, vulgaire, au court original, audacieux, remarquable, sexy, merveilleux, tendance, amazing, so cute…

  24. La coiffure qui annonce un changement c’est réel, combien de nana coupe ou change de coiffure aprés un mariage ou un divorce, comme pour bien visualiser le changement de leur vie.

  25. C’est hallucinant… Et tu le fais aussi dans l’autre sens ?
    Par exemple là Georges si beau, tu le blanchis un peu, tu laisses pousser, tu rabats tout d’un même côté avec un beau bombé, un peu de longueur dans la nuque et t’obtiens… Georges Tron ! (Si j’te jure).
    Je fais partie des veinardes et fallait que je lui dise officiellement MERCI, à mon coiffeur, mon amour, mon Dieu des veuchs.
    Avant de le rencontrer, j’avais carrément pour ainsi dire pas de cheveux, des longs tifards des deux côtés, maronnasses.
    10 ans plus tard, j’ai un album facebook intitulé « mes cheveux » tant je le vénère. C’est peu dire qu’il a changé ma vie il a fait bien mieux : j’ai eu plusieurs vies, grâce à lui… j’ai même été Malicia des Xmen.
    Maintenant que je le tiens, je m’accroche.
    FRED, je t’aime tu sais.
    XOXO

  26. C’est tellement vrai ! J’ai rencontré un jour l’homme qui m’a « révélée à mes cheveux et à moi-même » (rien que ça, ouai) : Pascal, un Dieu des ciseaux, qui m’a montré comment une espèce de mèche/frange était carrément d’enfer sur moi et adoucissait tous les traits. Je me tapais des aller-retour Paris – le Nord rien que pour lui, tellement il avait tout compris… Et puis un jour Pascal est parti, il est retourné sous le soleil de Nice qu’il aimait tant.
    Personne depuis ne m’a aussi bien coupée que lui, et je pense à lui à chaque fois que je vais chez le coiffeur!! Snif! 🙂 Tribute to Pascal!! 🙂

    1. Bonjour,
      le super coiffeur Pascal parti habiter à Nice, vous auriez son nom de famille ou contact ? Ce serait vraiment SUPER
      merci d’avance !

  27. Je ne suis pas allée chez le coiffeur depuis juillet 2008, le jour où j’ai payé 40$ (à Québec City) pour une tête affreuse… Depuis, je coupe moi même ma frange, je dégrade moi-même avec une technique très basique et j’ai une tête fabuleuse! Mes amies me demandent de couper! «À vos risques!» je leur répond… J’ai appris à me faire confiance… Je m’inspire ici, chez Fred et je réalise les tutos sur moi-même toute seule! Wouééééé! Malgré tout, j’aimerais bien, moi aussi, avoir un Fred de ce côté de l’Atlantique; il pourrait me convaincre de retourner chez des professionnels…

  28. oh mais si, moi après avoir souffert d’une rupture douloureuse j’ai décidé de me faire une frange, pour changer de visage, comme pour prendre une nouvelle identité qui me permettrait de sortir de ma déprime et bien ça n’a pas marché tout de suite mais je me suis sentie tout de meme une autre en sortant de chez le coiffeur et ça m’a fait un bien fou!!

    bisous Fred!

  29. Tout à fait vrai. Le jour de mes 20 ans, j’ai coupé mes cheveux longs et informes sur un coup de tête. Ce fut comme une révélation. Je me suis découvert de jolies boucles anglaises, un nouveau visage et une personnalité. Un an après j’avais changé de style vestimentaire, j’avais largé mon mec et je vivais en Italie. Mon changement de coupe fut comme un tremplin pour m’affirmer!

  30. Je l’avais jamais vu enfant… Et bah c’est pas super beau hein.

    Et oui, une coupe de cheveux peut changer une personne ! 🙂 Moi ça fait des années que j’ai la même coupe, mi-long jusqu’à long et quand ça me soûle je recoupe un petit peu au dessus des épaules (ou pas).

    Mais je rêve secrètement d’avoir une coupe à la Jean Seberg… Tellement beau. 🙂

  31. Certes… Mais y’a pas que ça, je reste persuadée qu’il avait une beauté de « vieux « . Un peu comment Gérard Darmon, Lanvin, ou Sean Connery !
    C’est des mecs qui étaient programmés pour devenir beaux une fois qu’ils auraient passé la quarantaine. Avant = bof bof…
    Pouuuh faut que j’arrête de développer des théories !

  32. les cheveux trop tirés et je me sens enfermée des cheveux frisés lâchés et je me sens libre et légère… T’as tout juste, un jour peut-être tu liras en moi un truc que j’imagine même pas, peut-être…..

  33. J’ai déjà vu cette photo il y a quelques temps et j’ai faillit avoir un arrêt cardiaque. Je veux dire, il est tellement canonnissime mnt, c’est dingue d’imaginer ce qu’il devait subir à l’époque le pauvre…
    En fait si ça se trouve, si chaque personne sur Terre trouvait ce petit truc, capillaire ou autre pour s’embellir, on vivrait dans un monde de gens superbes!!! Ca simplifierait tellement les choses, plus de complexes qui te pourrissent la vie, plus de critères physiques sur le plan professionnel, de l’amour, et de tout.
    Et que personne ne vienne me dire que la beauté n’aurait plus aucune valeur, parce que à ce que je sache, il n’y a pas qu’UNE beauté!!
    Ralala, ce monde est injuste…

  34. Complètement d’accord avec toi ! A 17 ans (en 97, pour re-préciser l’époque), j’avais les cheveux très longs (une bonne masse), ondulés (pas encore bouclés comme maintenant) et châtain ternes. A cela tu ajoutes, un visage fin et long avec une peau bien claire. Bonjour tristesse !

    Je suis allée chez un bon coiffeur qui a taillé sévèrement jusqu’aux épaules, un bon dégradé avec un joli balayage (bien fait, comme expliqué dans ton précédent post). Honnêtement, ça a changé ma vie. Déjà, grâce à cette métamorphose, j’ai osé me libérer (fringues, nouvelles coiffures par la suite, etc). Mais ça m’a surtout aidé socialement, dans les relations avec les autres :))))

  35. Il m’est arrivé un truc bizarre, en fait après une rupture j’ai moi aussi coupé mes longs cheveux au carré, et ça ne m’a pas plu, et du coup j’ai compris que je ne me sentais bien qu’avec mes cheveux longs, alors j’ai laissé pousser et retrouvé mon équilibre…et mon chéri qui m’en avait tellement fait baver est devenu un ami qui me dit souvent combien je suis jolie, elle est belle la vie non?

  36. 13 ans : un peu à la George : coupe immonde, cheveux frisés sans forme, oui si, celle d’un caniche : je ressemblais à Michael Jackson, mode « thriller ».
    16 ans : cheveux bouclés très longs, j’étais épanouie du veuch.
    34 ans : plus de cheveux frisés mais fortement tentée depuis le cutbyfredisme…
    Merci Fred,

    Bises

  37. Je pense à un truc suite à ton article precedent…. « précision, j’ai pas de salon ». Tu n’as pas de salon mais, moi j’ai une idée! Ca pourait etre trop cool de compler l’une de tes nombreuse fan en lui permetant un jour de se faire coiffer par le GRAND GOUROU du veuch! Genre en mode concours Random, ou commentaire le plus drole… Bref un petit concours « Je vais me sentir comme une princesse des emirats et me faire coiffer par FRED car j’ai gagné à son petit concours! »
    Bref, c’est une idée comme ca qui a deja du etre proposer mais moi c’est le genre de truc que j’adorerais! 😉

  38. Ha! Fred, à chaque billet que tu publies je plussois! (et c’est mon premier commentaire, tiens…)
    C’est grâce à des gens comme toi que tous les matins je me dis que oui, j’ai bien fait un jour de jeter ma brosse à veuch (véritable acte de rebellion à 12ans), de me tourner vers des coiffeurs hommes (à mon avis les seuls à comprendre qu’un carré plongeant sur des cheveux frisés incompris ce n’est pas forcément aussi « glaaaaaaamour » qu’on ne le pense!), d’arrêter les silicones (et de croire au miracle du shampooing qui reconstitue tes fourches et rend tes boucles aussi domptées qu’après le passage d’un fer), de teindre mon chatain clair en auburn, puis en roux (et c’est le truc qui a mis des couleurs dans ma vie fadasse), et de passer au low-poo (d’ailleurs tu as finis par me convaincre!).
    Bon je raconte ma vie mais tout ça pour dire que oui! Les grands pas capillaires que j’ai accomplis en 18 ans de veuch n’ont pas été radicaux mais m’amènent chaque jour vers l’acceptation de moi même (parce que mine de rien, je suis peut être pas gaulée comme Bellucci, j’en ai essuyé des insultes gratuites à l’école sur mon physique, mais mes boucles roussent et mes yeux bleus font tourner pas mal de regards aujourd’hui 😉 Et ça, j’en suis fière!
    Merci, merci et encore merci!

  39. Alors http://www.howmyhaircutchangemylife.com, depuis que je suis passée à la frange qui va bien et que j’ai arrêté les colos-supermarkets, j’ai l’impression d’avoir 15 ans… l’appareil dentaire en moins!!! est-il utile de préciser que j’ai dépassé la trentaine… euh bah non en fait!!!!
    merci mon coiffeur!!!!

  40. Bonsoir Fred!
    Je ne crois pas avoir déjà commenté sur ton blog, que je suis pourtant avec assiduité depuis quelques mois (je l’ai découvert à partir du blog de Timai).
    Bref! La fin de cet article me parle particulièrement, figure toi que depuis quelques jours j’ai réellement envie d’aller chez le coiffeur, et je rêve d’une nouvelle coupe. Je crois bien que c’est la première fois, et que ton blog y est pour quelque chose! Je sens petit à petit des choses changer dans ma tête, sur mon rapport avec mes cheveux… Alors merci! 🙂

  41. Ah, que de mauvais souvenirs le coiffeur ! Je me rappelle déjà que toute petite la coiffeuse chez qui j’allais N’A JAMAIS voulu me coiffer comme JE voulais, bref’, j’ai eu une coupe mi petit garçons des années vingt mi Mireilles Mathieu pendant de loooongues années –‘ , et le souvenir de la frange que ma mère avait absolument voulu me couper me fait froid dans le dos quand j’y repense ! Après deux ans de ‘nan-je-veux-pas-y-retourner-j’ai-peeeur-du-méchant-coiffeeeur-mes-cheveux-sont-trèèès-bien-comme-çaaa’ j’ai finalement sauté le pas et décidé de me faire couper les pointes, pour au final me retrouver avec, ok, zéros fourches au bout de mes ptits veuchs, mais aussi un ( abominable ?) brushing qui me faisait des cheveux plus plats qu’un timbre poste, l’horreur quoi … Je crois que je vais attendre un peu avant d’y retourner –‘ !

  42. Et ben moi, Christelle, je ne la lacherai pour rien au monde. J’ai mis 20 ans à la trouver. C’est la seule, l’unique qui sait coiffer des cheveux frisés et qui a réussi à me convaincre de les couper. Ma grande tignasse indomptable a muté en petite coupe fraîche et sympa. Et vous savez quoi ? maintenant c’est moi qui lui dit : « bon ben, on fait un peu plus court que la dernière fois, ok ? ». Moi je vous le dis, Christelle, c’est de la bombe !

  43. La coupe et la photo quoi!!! Comment elle est trop canon, c’te photo! Mais oui, les cheveux enracinent une partie de ta vie, quand tu es prêt à couper, tu te libères… Mais a contrario, faut pas couper quand c’est pas le moment, sinon, traumatisme (rien de moins, of course), j’ai vécu ça, c’est pas glop.

  44. Première fois que je commente sur ton blog, découvert aussi grâce à Timaï… J’ai eu la chance de rencontrer une coiffeuse géniale, Julie, qui savait super bien couper les cheveux frisés et/ou ondulés car elle avait elle-même les cheveux frisés. Coiffeuse de mère en fille en plus! Elle savait comment aller réagir les cheveux, et en plus elle m’a donné plein de petits conseils qui facilitaient la vie au quotidien. Elle a quitté la région parisienne, il me semble… Snif

  45. C’est vrai que les cheveux peuvent changer un visage, surtout pour un homme. Alors là c’est sur la différence est flagrante, à mon avis, les cheveux ne sont pas les seuls responsables de cette métamorphose, il y a forcement une intervention divine quelque part !

  46. C’est fou, moi qui pensais être la seule tarée avec mes cheveux!
    Moi aussi je pense que tout peut changer avec un changement capillaire. Après chaque rupture difficile je passe chez le coiffeur pour un changement radical. Le dernier en date : passage du carré à la coupe garçonne façon Michelle Williams. Et ça va tellement mieux!
    J’ai découvert ton travail par une bloggueuse et je dois dire que j’adore ce que tu fais!!

    Bonne continuation, bisous!

  47. Y’a une petite question que je me pose maintenant que tu as dit que certaines personnes sont ratés .
    Je suis en train de me demander si je suis pas hideuse pour le coup …
    Ma vie est fichue sa y es -__-
    On devrait pouvoir t’envoyer une photo de nous au quotidien et tu nous dirais les trucs à changer ( Idée lumineuse du samedi matin bonjour !)

  48. Hello c’est moi qui épluche ton blog depuis ce matin de part en part et mate toute vidéo encore inconnue !

    Alors je sais pas si c’est moi qui suis dans une période très influençable, où s’il y a vraiment un problème, mais après avoir regardé tes vidéos, et regardé mes cheveux, je les ai trouvé terriblement ennuyeux !!!!

    Alors oui je pense que les cheveux sa change la vie, et j’aimerai bien pouvoir trouver un dieu cheveu comme toi pour y faire quelque chose !! *help!*

    PS : tu m’as convaincue pour l’hairchalk cet été ! Reste plus qu’à trouvé ce pti’ produit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *