Fred's Diary, Voyage voyage

Venise

De retour de Venise. Romantique definitely, hors du temps absolument, inspiré éperdument.
Trois jours à se perdre dans ces ruelles correspondent à 25 ans de cours aux Beaux-Arts. Je crois bien que c’est la seule ville que je connaisse qui n’ait pas une rue de moche. Chaque passage, ruelle, place, tout est beau à en chialer.

S’entourer de beau, voilà mon but dans la vie, et manger des pâtes aussi, tout le temps, toute la vie… Oh putain que c’était bon. Encore un peu je me transformais en gnocchi. La pasta… ma nouvelle religion.

Mes yeux remplis de couleurs vénitiennes, de patines, usées par le temps. Les murs craquelés, les volets cérusés, la lagune et son gris/bleu/vert si particulier.
Venise me donne envie de peindre, de coller, de créer, et de coiffer à la Botticelli des tresses infinies.

La vidéo de ce petit périple très vite promis.

Voyager ça remplit d’histoires je trouve, d’émotions et d’envies… Ça vous inspire quoi vous le voyage ?


PARTAGER /20 Commentaires

  1. Voir Venise et mourir.. on comprend mieux la phrase, quand on est allé là bas, même si moi ça ne m’a pas donné envie de mourir du tout, bien au contraire ! Cette lumière, ces couleurs, ce tumulte joyeux de Venise, je les porte en moi depuis mon premier séjour. C’est vraiment une ville magique. Et ça t’a inspiré un bien joli texte, alors j’attends avec impatience tes inspirations de coiffures botticelliennes !
    Bacetti !

          1. Voir Venise… Et Mourir, c’est 2 albums de Largo Winch si je ne me trompe pas, non?
            Ca donne envie d’y aller (pas pour mourir) en tout cas!

  2. tout, voyager c’est vivre. S’imprégner des autres, s’ouvrir aux autres. Remplir ses mirettes et être forcément influencé ensuite. voir le beau et l’adapter à sa vie. Et manger des pates !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Aaaaah Botticelli et ses coiffures! Petite histoire rigolote: la première fois que j’ai entendu parlé de ce peintre en termes capillaires (hors musée, histoire de l’art etc.) était dans un resto Vietnamien (?). Je rentre avec un ami, et un Monsieur d’un certain âge s’émerveille en voyant mes veuchs: « oooooh on dirait un Botticelli!!! c’est magnifique! » je suis restée bouche bée! Ca m’a fait super plaisir, mais c’est pas un compliment qu’on entend tous les jours!
    Donc… hâââte de voir ce que tu nous proposes! 🙂

  4. Venice EST sublime, chaque fois à nouveau….
    La PASTA, ça encore… les Français ne savent rien de la pasta et la seule chose à faire c’est d’acheter que des produits ‘prodotto in Italia’ – ce qui n’est heureusement pas difficile. Je l’adore aussi, la pasta, et Venezia…. – et, souvent – les Italiens!!! 🙂

  5. c’est très beau ce que tu dis sur les couleurs vénitiennes. Turner n’a plus jamais peint de la même manière après avoir vu l’Italie. voyager, voyager, voyager.

  6. grrrr, je voudrais aussi aller à Venise, j’étais en mois de juillet, ça fut une conte . Je vais arriver ! Acheter moins fringues, voyager plus. Me coiffer mieux….oui, Fred, je trouve que ton blog nous mène sur le bon chemin…
    bisous

  7. Voyager, rencontrer, se perdre pour mieux se retrouver. S’imprégner de beauté, de nouveauté, revenir l’âme plus riche et repartir, encore.
    Si je pouvais, je passerais ma vie à silloner le monde. Pas le courage encore, mais des rêves de globe-trotteuse toujours.
    C’est merveilleux de voir tout ce que tu ramènes de tes périples autour du monde Fred, et c’est généreux de nous faire partager cette beauté et tout l’émerveillement qu’elle te procure.
    Continues de nous faire rêver, tu es un magicien 🙂

  8. Pour moi voyager c’est aller chercher et trouver des bouts de soi qu’on aurait éparpiller un peu partout. Le voyage nous revèle à nous même et nous rend beaux…
    J’ai trouvé et appris tellement sur moi pendant mon tour du monde que je ne rêve que d’une chose : recommencer!

  9. Oh… que c’est beau, et que tu décris bien toute cette beauté! Moi je ne voyage pas beaucoup beaucoup, mais découvrir de nouvelles villes, voir de nouveaux visages, de nouveaux paysages c’est quelque chose d’adorable et merveilleux! Ça nous inspire, parfois ça nous influence aussi…
    Voyage Voyage….

  10. Venise, ça m’inspire le film « mort à Venise » de Visconti, avec la 5eme de Mahler, la nouvelle de Thomas Mann. Si tu n’as pas vu, ne manque pas, tu vas adorer! Et sinon des souvenirs de mon voyage avec mon père, quand j’avais 5 ans, et que j’ai perdu. Bref, beaucoup de tristesse pour une ville aussi magnifique, trop de nostalgie, trop de bonheur perdu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *