You and Me #3

Ce post c’est Vous. Vous dans votre salle de bain le matin, vous réveillant la gueule enfarinée en gémissant « mes veuchs c’est l’enfer ».
Vous « Fan » de ce blog qui essayez avec toute la bonne volonté du monde de faire tenir cette putain de tresse. OUI… c’est dur de se coiffer, oui faut être agile du doigt ! Mais c’est possible. La preuve en images :

Aurélie est la seule je pense qui ait été assez « folle », disons le, pour réaliser ce fameux tuto une chaussure sur la tête. J’en rêvais, elle l’a fait…

Caroline qui en rentrant de la plage de Biarritz se fait une tresse tournante le cheveu encore salé… juste parfait. J’en chialerais…

Et puis les cheveux c’est une affaire de famille, une histoire de filles, un truc qui se transmet, une complicité entre soeurs.
Roxane & Alex c’est leurs moments à elles… Soeurs de veuchs… Que c’est beau !

Ce blog s’adresse à beaucoup de professionnels aussi, comme Guillaume, coiffeur, qui s’inspire ici et le réinterprète sur ses clientes. C’est Top !

Camille ta fraicheur implacable me terrasse de joie… Bravo.

Je termine avec ma plus jeune Fan… Carla Rose, ton prénom + les fleurs… Pffffff… Beauté ! Tout droit sortie d’une photo de David Hamilton.

Merci à toutes ! On ne relâche pas les efforts et on s’entraîne dur cet été… examen à la rentrée je vous préviens !

Veuchement vôtre.

Monica Vitti


Y’a de la perfection dans cette image, vous ne trouvez pas ?
C’est Monica Vitti, actrice, que dis-je, MUSE italienne… Sa beauté me fascine, douce et fragile, incroyablement sauvage, féline.

Je ne sais pas si la perfection vient de cette coupe étonnamment moderne, de cette crinière de mèches volantes, ou de ce blond juste magique.
La combinaison de tout ça me terrasse de bonheur en tout cas :-)

Pfffff quelle beauté !

Caroline "doux me"

Caroline est la créatrice des produits « doux me », une marque totalement bio que j’adore, et aussi mon amie.

Caro n’est pas du genre à dire qu’elle fait dix mille trucs trop géniaux sur ses cheveux, genre : « ouaiiiiiis je mets du sperme de fourmi ça fait briller, c’est ouff ! »
NAN ! Caro le dit, elle ne fait pas grand chose. Ca méritait un post non ? Bah heuuu je fais rien… Super ! Merci Caroline !!!
Cela dit, le peu qu’elle fait est très intéressant : shampoing 2moss, ou Melvita à la mandarine, pas de conditioner, jamais.
De temps en temps, elle fait un masque avant le shampoing avec de l’huile d’olive et de l’huile essentielle de romarin, qu’elle laisse posé 20 minutes.
Et sa couleur est très belle je trouve, juste ce qu’il faut de reflets chauds, Beliflor châtain doré.
Jamais de sèche-cheveux… mais comment fait-elle pour que ce soit lisse et brillant comme ça ??? Bah rien, encore une fois… ça sèche tout seul au vent.
Super tes conseils Caro ! Y’a des milliers de filles qui ont envie maintenant soit de te buter de jalousie, soit de s’ouvrir les veines…

Au moins elle rejoint ma philosophie de beauty, LESS IS MORE… le moins t’en fais, plus t’es bombesque… et ouais.

C’est si dur que ça de ne pas en faire trop ? Pourquoi on a envie de se faire des trucs et des machins sans arrêt ? Pourquoi j’ai 15 shampoings dans ma salle de bain alors que je ne les lave pas ? Pourquoi ? OOOOH WHYYYYY ???

Enzo


J’ai été, comme beaucoup, marqué par le film « Drive » avec Ryan Gosling… hummmm.
Fasciné par l’esthétisme, j’ai encore des images et sensations qui m’habitent parfois. Sur mon scooter à Paris, je me prends pour Ryan au volant de son bolide à Los Angeles : n’importe quoi !
La réalité et la fiction se sont mélangées hier en croisant Enzo sur une séance photo. Ses cheveux savamment en arrière comme un héros des années 50, et surtout portant la veste mythique de Ryan sur le dos.

Quand la beauté d’un héros et l’histoire d’un film se mêlent à son propre univers, ça donne ça.

Moi mes héroines c’est Marilyn Monroe et Rita Hayworth… C’est pas pour ça que je me fais des crans tous les matins et que je porte des robes qui volent au vent, mais bon… elles m’inspirent.

Et vous, quelles sont les icônes qui vous inspirent ? Capillairement, mais pas que…

Estelle VS Shakira


La première fois que j’ai vu Estelle, ses mots m’auraient bloqué si j’avais été un débutant :

– Je vous préviens, vous ne me coupez presque rien, juste là et là et basta… et la couleur je veux ça et pas comme ça blablabla…!!!

Je l’ai laissée exprimer ses peurs puisqu’elle ne faisait que ça, au lieu d’exprimer son désir. Je l’ai écoutée en souriant, en me disant tout bas « la pauvre elle va pas comprendre comment je vais l’embrouiller ».
Ce que je fis aussitôt ses traumatismes capillaires à répétitions exposés au grand jour :

- Bon, Estelle… Je comprends tes angoisses et tout le reste, mais il va falloir mettre ça de côté et que tu me fasses confiance, parce que je crois que tu ne sais pas à quel point tu seras sublime dans une heure.

Gros blanc…

Elle acquiesça d’un mouvement de tête comme une petite fille. J’avais gagné un peu de sa confiance. On pouvait commencer.

Trois mèches blondes et un dégradé plus tard, Estelle, figée sur sa chaise comme le front d’Ivana Trump, se regarde dans le miroir. Il est temps de sécher.

La tête en avant, mes mains délicates parfumées de mixa bébé agissent. Séchage, remontage de boucles, je lui fais signe de se relever d’un coup et de secouer comme une folle.

Estelle se regarde a nouveau dans le miroir… Blanc… J’ai peur, j’attends sa réaction… Blanc… Pas de réaction… Blanc… Larmes… de joie ! Oufffff.

Estelle, le cheveu fin un peu plat frisouillant, s’était transformée en SHAKIRA.

« Nannnnnnn. Mais j’ai Jamais eu çaaaaaaaa !!! C’est géniaaaaaaaal !!! Mais j’ai une touffe en fait ???!!! Oh la la la la la la la… »

Parfois, on est tellement régi par nos peurs et nos angoisses, qu’on passe à côté de sa beauté. Je le remarque souvent dans vos commentaires. Ce n’est pas vos cheveux le problème, mais bien le regard que vous avez sur vous.

Bouddha du veuch, bonjour !

Allez soyez plus douces avec vous, ça me ferait plaisir…

Belle journée.