Fred's Diary

Wigs

Il y a un endroit secret où je vais parfois chercher des faux cheveux pour mes séances photos, ou pour les pubs de shampoing que l’on voit à la télé où la meuf a des cheveux tellement épais que ça dégoute à vie. Bah c’est un peu du faux tout ça, vous vous en doutiez j’imagine, on vous la fait pas !!
Une fois sur une pub, j’ai rajouté 1,5 kg de cheveux naturels… la mannequin avait la tête qui penchait en avant sous le poids des mèches. Ça se présente sous forme de bandes, que l’on colle avec une glue spéciale, et ça dure la journée.

J’adore cette boutique où l’on croise ces têtes posées là, le regard dans le vide, un peu triste parfois, ou alors les yeux écarquillés comme si elles voulaient me séduire.
Je trouve ça drôle de jouer avec ces perruques. Je me demande pourquoi c’est toujours lié à la maladie d’en mettre une. J’aimerais que ce soit un accessoire, comme des boucles d’oreilles. Tiens je vais mettre ma coupe courte aujourd’hui, ou tiens je me sens Rita Hayworth today.
Vous auriez un dressing de perruques comme un placard à chaussures…

Nan, vous n’aimeriez pas ? C’est moi qui délire ?


PARTAGER /23 Commentaires

  1. Je côtoie une fille qui a un dressing de perruques, quasiment que des coupes au carré, mais roses, bleues, violettes etc. Moi j’aime bien, je trouve ça fou et amusant, mais, si elle entendait ce que les gens disent dans son dos, misère…

  2. Je le ferais quand on inventera la perruque qui gratte pas.
    Moi ça me fait transpirer à mort. Une fois à une soirée déguisée j’étais en Karl Lagerfeld et j’ai dû boire du champagne toute la nuit tellement j’avais chaud avec ma perruque blanche !

    1. Ça y est il existe uN accessoire a découvrir sur climhair.com ou perruque-confort.com.
      Fini les démangeaisons, le chaud ou le froid.
      Accessoire breveté et marque deposee. en 100% coton issu de l’agriculture biologique.sans colorant. Insoupçonnable sous la perruque.
      Sa créatrice Françoise Goubron a obtenu la Médaille d’aŕgent au salon international des Inventions a Genève en avril dernier et le prix de l’innovation Europe France Invention.
      La révolution s’appelle clim´hair. A acquérir au plus vite sur climhair.com ou perruque-confort.com

  3. Moi j’aimerai beaucoup avoir un dressing de perruques et pouvoir changer de coupe et de couleur de cheveux selon mes envies. Malheureusement, d’une c’est assez cher si on veut de la qualité, et en plus le commentaire d’Alexia me confirme que les gens ne sont pas vraiment prêt à accepter ça… Je trouve pourtant cela tellement dommage, comme tu le dis, que les perruques soit systématiquement associée à la chimio… Pourtant les extensions et les couleurs ne choquent pas les gens même quand elles sont faites régulièrement et que la personne change radicalement de tête, so what??

    1. Je le sens , je le sais !! ça va venir…. la perruque en accessoire…. Le nouveau truc bientôt!!
      Il le faut , ce sera joyeux, fou , dément !

  4. J’adorerai changer de coupe comme de chaussures ! Mais je crois que j’aurai bien du mal à cacher ma masse de cheveux sous une perruque^^ Je crois que je fais partie de ces filles qui « ne réalisent pas leur chance ». J’ai les cheveux extrêmement épais, tous les coiffeurs sont toujours complètement halluciné par leur nombre! La contrepartie, c’est que je ne sais jamais qu’en faire….

  5. Il y a 20 ans j’avais envie d’une coupe courte platine… mon coiffeur ne m’a pas écouté mais j’ai à nouveau cette idée ! et si c’était la perruque la solution… mais où la trouver dans notre Sud Ouest ????!!!!!

  6. Lulea, j’avais trouvé une perruque qui faisait bien la blague dans une boutique antillaise, faut juste la ‘décoiffer’ et lui faire perdre son côté ultra-brillant, elle avait coûté 50€ seulement…
    J’étais passée pour un rôle de chatain aux cheveux courts à créature blonde et ondulée tout droit sortie de Twin Peaks 🙂

  7. enfant, ma mère avait une amie qui changeait souvent de coiffures, elle passait du court au long, avait des chignons incroyables, des tresses, des queues de cheval de toutes longueurs, j’ai compris son secret en entrant dans sa salle de bain : les postiches ! j’en garde un souvenir émerveillé, pour moi cette femme et ses coiffures toujours renouvelées était le symbole du raffinement et de la féminité.

  8. Quoi???? Moi j’ai toujours pensé que les cheveux des mannequins dans les pubs de shampooing étaient retouchés à l’ordinateur ou quelque chose comme ça.. J’étais bien naïve, une perruque carrément! Je ne reverrai plus jamais une pub pour shampooing de la même manière maintenant 🙁 N’est-ce pas un peu de l’arnaque de faire ça surtout pour une marque de produits pour cheveux? lol
    Bises

  9. Oh oui, j’adorerais ça moi, un dressing de perruques ! J’aimerais vraiment changer de tête sans abîmer mes cheveux et pouvoir prendre des risques juste le temps d’une soirée ! Je n’en ai qu’une (elle est orange, pour un spectacle de danse !). Et j’aimerais bien la porter ailleurs que sur scène ! Sauf que ça tient horriblement chaud…

  10. Ah mais non je savais pas! Et pourtant j’en ai fait, du mannequinat! Mais j’ai plutot eu la mauvaise experience contraire: des coiffeurs qui adoraient experimenter des trucs de fous avec mes cheveux, sans aucune consideration pour leur etat apres… une anecdote: defile Kenzo, ou toutes les autres filles ont eu droit a des perruques, mais moi ils ont voulu me faire la coiffure de vrai, en crepant l’integralite de ma chevelure. Resultat: 6 heures apres pour les demeler moi toute seule bien-sur (ils sont ou les coiffeurs, apres les defiles?), en train d’aracher la moitie de ma touffe au passage. Bref, le pire souvenir de ma courte carriere 😀
    Mais des perruques, oui c’est une idee geniale, surtout pour des filles comme moi qui ont eu les cheveux ultra-longs toute leur vie et pour qui l’idee de les couper equivaudrait a une amputation mdr Oui-oui, Fred, j’adore regarder tes ciseaux sublimer tes copines, mais t’as pas interet a les approcher de moi HAHA

  11. moi j’aime ça(oui la maladie Fred, j’en ai porté une pendant pres d’1 ans a l’age de 17 ans,a la suite de chimio, mais ça m’a laissé un gout des perruques!! 😀 ) plus tard j’en ai eu 2 dans mon dressing, de pas tres bonnes qualités,mais j’adorais les mettres!! une c’etait une perruque de rasta torsadés blond cendré , une perruque avec un bandeau noir a la base ,assez proche de ma couleur pour faire vrai, c’etait drole quand je la mettais, je me faisais apeler sister par tous les rastaman de la ville, on m’invitait constement a fumer des joints, au debut c’etait drole, mais au bout du 5ieme en 3 h , t’en avais marre!! puis elle est morte paix a son ame de perruque, plus tard j’ai eu une perruque avec une coupe un peu charleston, un petit carré frange droite bleu electrique synthetique ultra brillant, et ça m’amusait de la mettre le soir pour sortir, ou en boite, ou en bar,mais elle est morte aussi ! paix a son ame aussi 😀 j’adorais en porter encore si je pouvais en trouver de bonne qualitée pas trop chere….un marché a developper peut etre….perruque bien coupés qui fasse pas trop toc a bas prix !! 😀

  12. A défaut d’une perruque, pas si facile à assumer au quotidien – quand on n’est pas coiffeuse ou costumière …? – j’ai choisi pour ma part les chapeaux de ma copine mimi, de pures merveilles de fils et laines aux couleurs de l’arc en ciel et de la terre réunis, des « trois en un » qui se tournent, se retournent et se détournent et me font une petite tête de duchesse un jour, de zizi jeanmaire le lendemain et de gorgonnes qui n’a peur de rien le surlendemain. Si c’est vrai, elle est comme ça ma copine mimi, avec le capuchon de l’imagination qui veut plus se refermer !! Fred c’est quand tu veux, que je te présente sa collection, je pense que tu vas aimer…

  13. Bonjour,
    Nous fournissons de sortes de perruques, de postiches de cheveux humains et de l’extension de cheveux et faux cils avec bonne qualité et prix très compétitif. Espoir d’être un partenaire de votre entreprise!
    E-catalogue sera fourni si nécessaire.
    Envoyez-moi ou appelez-moi directement. Merci!
    Cordialement
    Ornella

  14. Climhair la solution révolutionnaire pour ne plus souffrir du chaud et du froid sous la perruque. Accessoire en coton 100% issu de l’agriculture biologique sans colorant
    Clim´hair n’est pas un bonnet qui vient enserrer la tête et donner de la chaleur et de l’inconfort.
    Clim´hair est conçu pour apporter un soulagement exceptionnel pour supporter sa perruque sans souffrance.
    Accessoire ayant obtenu la médaille d’argent de l’innovation au salon mondial de l’innovation a Genève et le prix Europe France Invention en avril dernier est un gage de qualité et d’innovation.
    Visitez le site vous serez convaincue. Bonne visite. A bientôt, sa créatrice Françoise Goubron
    Clim´hair est breveté et sa marque est déposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.