Fred's Diary

Une histoire

Moi et mes cheveux, ça n’a pas toujours été simple. En fait c’est surtout moi avec moi qui n’a pas toujours été facile.
Mes cheveux ont suivi… roux quand j’étais en colère, cassants et tout ternes quand j’allais mal, reprenant du poil de la bête (c’est le cas de le dire) quand j’ai repris mon bonheur en main.

Mes cheveux c’est mon humeur, c’est mon cadre, c’est mon soleil.

Brève histoire capillaire: petite, une bouille bien ronde, une patate bien ancrée, un tempérament joyeux et créatif et des cheveux longs, ondulés comme le vent… Et là vlan 8 ans coupe à la Jeanne d’Arc. Des années tristes jusqu’à une adolescence festive accompagnée de cheveux qui repoussent. Re-cheveux courts, cette fois-ci à la Jean Seberg, pour enfoncer le clou d’une première résurrection.
anne4Des années fun, des cheveux qui repoussent, un mariage et un beau chignon d’hôtesse de l’air comme je les aime, chic et simple (j’ai dû VRAIMENT insister auprès de la coiffeuse du village, à l’époque c’était esprit choucroute ;-)).

La vie qui continue, un boulot sympa, deux super filles, une vie qui doucement dérape, le bol Jeanne d’Arc revient et la dépression qui va avec.
Nouveau départ, nouveau boulot, nouveau mec, nouvelle coupe, courte courte courte, allègement. Les valises sont toujours là, le cheveu suit. Au gré des humeurs de ces années ils ont été méchés blonds quand je cherchais le soleil, roux quand j’étais en colère mais que je ne le savais pas – très thérapeutique le roux, ça m’a fait un bien fou ! – Soignés quand j’avais confiance en moi, à l’abandon quand je m’abandonnais moi-même.

Écroulement again, les angles morts de ma vie me pètent à la figure, le cheveu triste est cassant comme mon moral de bouledogue dépressif. C’est là que Tataaa !!! … Je rencontre Fred.
anne5Armée d’un moral d’acier je reprends ma vie en main, je pars définitivement à la recherche de mon bonheur. Au renouveau de ma vie correspond une nouvelle relation avec les cheveux. Je me câline, ils se radoucissent, je me renforce, ils s’épaississent, je me traite bien, ils brillent. Ils collent de plus en plus à moi-même, leur forme, leur couleur, leur matière, leur douceur. Le bonheur quoi !

Bon sur les photos, j’ai l’air un peu crispée, mais voyez-vous, être traitée comme une star c’est encore quelque chose que j’ai à apprendre.


PARTAGER /9 Commentaires

  1. Poésie pure – elle est honnête et commence à bien se comprendre elle-même. C’est touchant et très beau. Moi aussi, je suis une femme où les cheveux (et la peau) racontent à tout le monde comment le porteur (la porteuse?!) se sent… ce sont les histoires de notre vie – tendres, moches, belles, honnêtes quand on est heurté, mais aussi quand on est super-bien, selon l’humeur/humour et les circonstances! Merci Fred à toi et ton amie honnête – un grand BRAVO pour ce témoignage.

  2. très beau témoignage moi j’aimerai bien trouver quelqu’un qui puisse me donner des conseils sur mes cheveux depuis mon cancer la repousse de mes cheveux est moche je ne sais plus quoi faire ils frisent , alors je les coupes très court mais ce n’est pas vraiment ce que j’aimerai

  3. J’ai absolument envie de commenter ce texte si beau et sincère et simple, mais le seul truc qui me vient c’est le silence. Un silence de respect et de merci. Alors silence et sourire discret.

  4. Cette histoire est magnifique, tellement intime, personnelle et tellement VRAIE. Je pense que chacun d’entre nous se reconnait dans ce rapport à l’apparence. C’est une très belle femme qui aurait toujours dû s’aimer mais la vie ne nous réserve pas toujours le chemin que nous méritons déjà enfants… Je suis heureuse pour elle, qu’elle se soit enfin trouvée est une victoire qu’il faut savoir célébrer… aussi capillairement parlant avec le dieu du veuch!

  5. Bravo Fred! Avec cette « histoire » je retrouve l’esprit des « Quartier Libres » qui nourrissent un peu mon blog de temps en temps. Cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.