Fred's Diary

Elixir John Masters

elixir-anti-frisottis-15-ml
Je cherche toujours des matières à mettre sur les cheveux pour nourrir, lisser, faire briller, enlever les frisottis, sans graisser et de manière naturelle. J’ai testé L’huile de John Masters dans son petit flaconou trop mignon et sa pipette de savant fou. Et j’adore!
J’aime tout chez John Masters en général: les odeurs juste parfaites d’huiles essentielles, les textures, le packaging.
Cette fiole ne me quitte plus, parce que petite donc, et super agréable.
Je l’utilise sur cheveux secs comme un sérum, pour faire briller, lisser les pointes. J’ai envie de me tartiner la gueule avec, d’en foutre dans ma salade, et d’asperger mes oreillers.

L’huile pourtant ça m’a toujours fait un peu peur… J’aime pas sentir le produit, j’aime le mettre en gardant une sensation de légèreté.

Je me rappelle avoir essayé l’huile d’olive sur mes cheveux dans ma jeunesse, et empesté la salade niçoise pendant une semaine… plus jamais merci 🙂

Vous avez testé des huiles vous ? (sur les cheveux hein!) Comment vous l’utilisez ?

Elixir John Masters anti-frisottis à trouver chez OH MY CREAM


PARTAGER /57 Commentaires

  1. Oui toujours! Je l’utilise souvent en masque avant le shampoing (j’en mets pas une tonne non plus! quelques noisettes suffisent dans le creux de la main et on étale), ce qui fait une crinière brillante, nourrie et belle sans allourdir car le surplus est parti avec le shampoing.
    C’est le soin santé de mes cheveux. Je n’utilise que cela! Pas d’après-shampoing, ni crème, ni autre masque…

    merci pour cette nouvelle huile a tester!
    Moi je prépare mon mélange moi-même avec huile olive, amande douce, avocat ou coco et quelques huiles essentielles.

  2. Les huiles c’est la vie des nanas qui passent au naturel.
    Je suis une de ces nanas.
    Huiles, macéras huileux, beurres, ect. Ils sont entrés dans ma vie et jamais ils n’en sortiront.
    Le macéra huileux de monoï et l’huile de coco me servent à faire des masques avant shampooing, et ça marche super bien pour les nourrir et garder des pointes bien fournies.
    L’huile de brocoli, que je met également dans mes masques avant shampooing, je l’utilise également en sérum. Pour garder les cheveux lisses, c’est une tuerie, ça rends les brushing brillants. Par contre l’odeur ouille ouille, une goutte de fragrance naturelle s’impose.
    Quand je veux garder mes cheveux à l’état sauvage (ni lisses, ni ondulés, ni bouclés mais informes) et pour ne pas faire trop sorcière, je prends de l’huile de coco que je fais bien fondre et chauffer dans mes mains (cette huile et solide au froid) et j’en étale partout. (Sans en mettre trop bien sûr, on va éviter l’effet gras)
    L’avantage en plus c’est que ça coûte bien moins cher que les produits John Master (et j’avouerais que ces produits me font de l’oeil grrrr)
    L’autre avantage c’est que si on veut s’en tartiner sur la peau… ON PEUT ! Gnihihihihi
    :*

  3. Oh oui moi aussi j’ai testé l’huile d’olive sur mes cheveux … OMG !!! A nous deux Fred, on fait deux belles cagoles 😉 Non sinon j’utilise l’huile Kevin Murphy, qui est magiquissime !!! L’odeur, la texture, le packaging et surtout l’effet sur le cheveu qui en redemande sans cesse !!! Et en beaucoup moins fun et pas du tout amis de la nature Elixir Ultime Kerastase … Certes c’est pas LA marque qui me fait vibrer mais j’avoue que cette huile reste super légère ( en restant soft sur les doses hein ! ) et l’odeur est très agréable. Mais Fred, celle que je rêve d’essayer, c’est celle de Christophe Robin !!! Un avis Fred sur cette huile ?

  4. huile d’olive en bain plusieurs heures avant le shampoing (plus efficace et moins cher tu meurs et pis c’est français, donc ya moins de transport, the produit écolo-bio par excellence)

    et entre deux shampoings (je lave mes tifs tous les 9 jours en ce moment) huile d’amande douce en finition, pour les pointes ou pour faire briller ^^ (huile sèche, et bonne odeur) mais attention, uniquement quand j’en ressens le besoin, parce que sinon ma fréquence de lavage serait intensément réduite !

  5. Super trouvaille!
    Perso j’utilise l’huile prodigieuse de Nuxe. J’en mets sur mes cheveux avant de me les laver, elle nourrit et fait bien briller la chevelure.
    J’ai fait des masques à l’huile d’argan aussi, c’est pas mal mais il faut shampouiner comme une malade derrière…

      1. Argh deception ! Moi aussi je me badigeonne d’huile prodigieuse de Nuxe, je laisse poser 20mn et je lave normalement ensuite… J’ai pourtant l’impression que ca fait de l’effet, mes cheveux sont plus doux et plus soyeux

  6. Moi j’aimerai tester l’Huile de Bhringaraj (Maka, Eclipta alba) qui aide à la pousse des cheveux ! Il parait que c’est même mieux que l’Huile de Ricine …
    Vous connaissez ces huiles ?

  7. Sauf en cas de baignade intense quotidienne et répétée, que ce soit en piscine ou à la mer, mes cheveux n’ont pas besoin que je les huile.

    Et quand je les agresse à coup de chlore et de sel, je les chouchoute avec « Nutricerat » de Ducray : à peine une goutte après le shampoing et je retrouve des veuchs tout doux….

  8. oooh ouiiiii pour les veuch huile de coco, de jojoba, de noisette, de yangu etc surtout en cataplasme (j’imbibe le veuch, je le tresse et il passe la nuit à se gorger de bonheur en huile, puis lavage le lendemain matin)… ils aiment, ils bouclent, ils sont doux et pas gras… mais au final celle que je préfère c’est un mélange d’huile déjà tout prêt avec un spray tout pratique même si je spray dans mes mains et pas directement sur les cheveux (en ajoutant 3 gouttes d’huile de brocoli pour les bouclettes) l’huile des délices de sanoflore l’équivalent bio de la fameuse prodigieuse de nuxe! Son parfum est une tuerie (et entre nous masque bien l’odeur de l’huile de brocoli) et hyper pratique en voyage car tu peux l’utiliser pour tout le corps sans restriction, le tout en un de rêve quoi! 😉 je suis une grande fan de john masters aussi mais pas encore eu l’occasion (la tune en fait) de tester cet elixir!! bisouuuus fred! je m’arrête là car je pourrais parler d’huiles pdt des heures tellement elles sont magiques!

  9. L’huile prodigieuse de Nuxe !!!
    Découvert il y a peu de temps, et posé entre le shampooing et le séchage, elle est parfaite pour mes pauvres cheveux fades et ultra secs… C’est désormais un rituel quotidien qui met de bonne humeur ! Elle peut en plus être utilisé sur le corps, dans le bain, et sur le visage de temps en temps… Et quel senteur !!
    Merci Fred pour ce blog qui fait du bien dès le matin !!
    xx
    Sarah !

  10. J’utilise de l’huile d’Argan, un tout petit peu tous les deux jours sur les pointes sèches! Miraculeux 🙂

  11. Tout pareil que Kiwi Orange! Macérat huileux et huile de coco c’est top, mais le must pour moi ça reste l’huile de brocolis avant le shampooing, avec 2-3 gouttes d’huile essentielle bien parfumée parce que ça sent le chou (genre ylang-ylang pour se croire en vacances…)
    J’en prépare aussi dans des petites flaconnettes avec son bouchon pipette (pour l’avant masque), ou en dosi-gouttes pour une application en sérum très localisée, et hop! oui ça fait un peu chimiste du dimanche mais j’adore ça!

    Vive les huiles!

    Bisous!

  12. Hello ! J’utilise l’Huile Sensuelle de Beauté – Corps et Cheveux de Daniel Jouvance, à l’huile d’argan, de tournesol, de coco, d’olive… Elle sent bon, gaine les cheveux et est parfaite pour un wet look estival ou pour dompter les bouclettes rebelles !

  13. Perso j utilise la gamme Morrocanoil 🙂
    Elle rends les cheveux doux et ils ont une bonne odeur après 🙂

    Sinon pour des belles boucles bien formées j’utilise le produit Fekaï de couleur rose, il est génial ! Il fait de ma touffe des anglaises !

    Tu connais ces marques ? 🙂

  14. Personnellement, dans la game naturelle j’ai utilisé pour mes cheveux l’Huile d’Argan et l’Huile de Noix de Coco (et aussi le corps, elle peut même être utilisé en cuisine).
    Je ne suis pas particulièrement séduite par l’Huile d’Argan, mais lui de Coco est géniale. Elle doit être tout aussi efficace que l’Argan mais au moins avec une odeur génialissime en plus.

    Après, il y aussi eu l’Huile « Silk Infusion » de la marque CHI – fait est que ça m’a l’air tout aussi performant que ces homologues précédents, alors autant privilégié le naturel, non?

  15. Par ici la bonne, salaaaade 😉 ahaha!!!
    Donc moi je continue la vinaigrette avec du citron dans la dernière eau de rinçage, pour la brillance
    Mais je mets aussi avant le shampoing, de l’huile de Monoï …je ne me complique pas la vie plus que ça et je rajoute au dernier shampoing (j’en fais deux) deux gouttes d’HE de rose sauvage…et avec tout ça j’ai une crinière de…de qui font ce qu’ils veulent, quand ils veulent…et ça c’est super 😉 ahaha
    Ah si…je mets une toute petite noisette de nivéa…parce que j’ai vu dans une certaine vidéo d’un certain Fred qu’il mettait de la mustella et comme j’en ai pas sous la main, j’ai pris un « dérivé »…

  16. mon cocktail « cheveux » pendant un traitement médical qui assèche chaque partie de mon corps ^^: un oeuf, du miel, de l’huile d’olive, un peu de citron et de l’huile de monoi. J’applique et je laisse poser une nuit. Résultat qui me convient et je ne sens pas du tout l’huile d’olive.

  17. J’avais lu quelque part que l’huile Opalis était génial. Après renseignement et après l’avoir humer, je l’ai « fabriqué » à partir d’un flacon d’huile de macadamia dans lequel j’ai rajouté de l’arôme d’amande amère (le même que j’utilise pour les macarons -miam !), le tout bio. Ca sent divinement bon …
    J’en imprègne mes cheveux avant mon shampoing, ou j’en mets sur mes pointes en cas de sécheresse.
    Voilà ma petite recette perso mais je me laisserai bien tenter par la john masters ! (Toutes les mêmes !!!!)

  18. L’huile c’est la vie!
    Une fois par semaine je me fais un cataplasme d’huile de coco, d’huile d’avocat (parce que c’est les seules huiles qui peuvent pénétrer le cheveux) et un peu de beurre de karité. Hop une serviette chaude et au lit! Le lendemain j’me fais deux bons shampoing phytokarité. Et pendant une semaine j’adore mes cheveux! (j’habite dans le sud donc le calcaire bousille mes cheveux bouclés :() C’est indispensable que je le fasse.

      1. Pour neutraliser le calcaire de l’eau, une giclée de jus de citron dans une carafe, avec 1 litre d’eau à utiliser pour un dernier rinçage, ou, si on ne veut pas éclaircir sa couleur, de vinaigre de pommes (bio indispensable, sinon il est souvent coloré au caramel!) genre 1 à 2 càs pour 1 litre d’eau (l’odeur du vinaigre s’évanouit en séchant) Après les cheveux sont tous doux, tous beaux!
        (ps, ça marche aussi pour neutraliser le calcaire de l’eau du bain ;))

  19. Coucou Fred !

    J’ai déjà vu certaines filles tester l’huile d’olive … Seigneur dieu jésus tout puissant, heureusement que je ne l’ai pas fait ! Ca ressemblait vaguement à ceci: http://bipolaires.files.wordpress.com/2011/02/sale2_cheveux.jpg

    Par contre j’utilise l’huile d’Ojon qui est dans le même genre de petite bouteille avec une pipette ou tu t’en fous pas partout ! J’avais peur au départ, mais je l’utilise sur mes pointes et un peu longueurs après chaque shampoing, sur cheveux encore un peu humides et j’ai vraiment l’impression que ça les guérit …

    Bisounets !

  20. J’utilise tout simplement la Prodig’huile de DESSANGE, tous les matins j’en chauffe une mini noisette dans les paumes de mes mains, et je froisse mes cheveux avec, ils sont alors plus brillant et le mélange de Camelia, Argan et Pracaxi, sent une odeur dont je rêêêêêêêve la nuit !!!

  21. Ah ah.. ce n’est pas la première fois que j’entends parler de cette marque, mais où peut-on la trouver? Et est-ce qu’il y a d’autres produits sympas chez eux? Suis méga naze en produits cheveux mais je mets de temps en temps des gouttes d’huile d’argent ramenée du Maroc qui sent la noix j’adore, top, ou un peu d’huile d’amande douce.

  22. Bah je crois que je suis un bon mix de tout ça , huile sèche au miel le petit Marseillais (j’en trouve plus snif) , huile d’olive (et je ne sens pas la niçoise, dommage si ça pouvait emmener un peu de soleil) , huile d’argen , huile d’amande douce, huile de ricin, beurre de karité !!! Et tout ça je mets sur les longueurs, j’imbibe meme la nuit avant mon shampoing, une natte, dodo, le lendemain, shampoing , eau bien chaude une brosse pour bien tout éliminer pendant le shampoing et voilà ! Less is more , n’est ce pas ? 😉

  23. Oh l’huile d’olive. L’autre jour une chroniqueuse tv disait qu’on pouvait la lettre en substitut d’une autre huile, ricin, jojoba, avocat…mais rien que l’odeur je testerai meme pas.

    Moi mon must c’est l’huile de coco. Decouverte après maintes heures de recherche web. Puis testée et definitivement adoptée. Le plus chelou c’est que c’est un secret (qui n’en est pas vraiment un) de beauté utilisé depuis la nuit des temps par les polynésiennes sur leur veuch longs, frisés et tout le toutim. Et je suis originaire (et nee la bas). Comme quoi je suis retournée a la source sans m’en apercevoir.

  24. Depuis que je suis au naturel je comprends totalement l’engouement provoqué par les huiles! Surtout celle de coco qui est une tuerie absolue. Cheveux de princesse en 2 temps 3 mouvements.. Elle ne me quitte plus celle-là!

  25. Bienvenu dans l’univers merveilleux du soin naturel pour cheveux ,en fait je suis très étonnée; fred toi le dieu du cheveux t’as jamais testé tout ca ? bon les john masters sont au top et surtout les cheveux en redemandent sinon les huiles et beurres sont bien en appoint mais le top du top c’est les masques à base de poudres ayurvédiques (shikakai, brahmi, alma par exemple) moi ca a complètement soigné mes cheveux qui poussent plus vite sont plus beaux et plus épais . trop domage d’ailleurs qu’il y est pas plus de coiffeurs qui s’interessent au naturel car c’est top.
    allez bonnes expériences
    PS : sinon je peut aussi écrire que c’est top 450 fait ds ce commentaire..

  26. Excusez-moi tous et toutes, mais ce fantasme de « nourrir » les cheveux me consterne et me fait rire… Le cheveu n’est vivant qu’à la racine, la preuve ça fait mal quand on arrache un cheveu mais pas quand on le coupe. L’huile peut avoir un effet lissant, gainant, protecteur, etc, mais nourrissant… Bravo le marketing !

    1. Le cheveu lui-même n’est plus vivant (il n’est pas capable de se réparer, par exemple) mais cela n’empêche qu’il peut se détériorer: pour rester souple et brillant, il a besoin d’un apport en lipides en plus de celui que constitue le sébum sécrété par le cuir chevelu; de la même façon qu’une chaussure en cuir (matière « morte » également) se dessèche face aux agressions si elle n’est pas cirée régulièrement, ou qu’une cire redonne un meilleur aspect à un meuble en bois. C’est peut-être le terme « nourrir » qui ne convient pas (on est d’accord, un cheveu ne « mange » pas, il ne réagit pas activement au soin): mais les lipides viennent combler les manques du cheveu – ce qui de fait les lisse, les gaine etc…

  27. Hello 🙂
    Ayant les cheveux ondulés, secs et colorés (oui, je les cumule…), je fais régulièrement des bains d’huile d’argan. « Bain d’huile » étant selon moi une jolie manière de faire comprendre qu’on va -pendant quelques heures- plus certainement ressembler à un clodo qu’à autre chose…
    Donc, les nuits où l’homme travaille, je gorge mes pauvres cheveux de ce liquide nauséabond, mais ô combien efficace, les attache, pose une serviette sur mon oreiller, avant de jouer les moches au bois dormant.
    Le lendemain, je peste car je suis OBLIGÉE de me laver les cheveux avant de partir au bureau… Mais ils sont doux et semblent heureux :))
    Hier j’ai testé un beurre argan/karité, très bon résultat et nettement « moins pire » niveau olfactif 😉

  28. Ayant les cheveux trèèèès OMG pump up the volume bien secos (se déshydratent en une journée top chrono), je fais régulièrement des bains d’huile : macadamia, coco, olive… J’applique, je laisse poser le temps d’aller faire un footing, je lave, je conditionne, un peu de Knot-Today (kinky-curly), un peu d’aloe vera et hop, je peux sortir. Dur dur la vie de bouclette.
    Bref, mon huile préférée reste l’huile de coco.

  29. Helli hello.

    la traditionnelle Huile de Palme de L. Grey. une nuit dans les cheveux et un petit shampoo au matin, hop là, des cheveux hypra doux!
    et ma découverte luxe du moment (un peu grâce à toi), le shampoing de D Mallet. bon, le prix est exorbitant… à acheter 1 fois par an ( on n’est pas Crésus non plus…) mais il dure longtemps et c’est une merveille. et quand c’est le bel Hakim qui le recommande en plus!

  30. Avec mes cheveux fins ,frisées et secs j’ai essayé toutes les huiles qui existent à part cette dernière !!! le problème c’est l’aspect greasy et pas propre quand j’utilise l’huile pour le coiffage!! alors que faire ? sans huile c’est aussi secs et hirsute ,avec c’est pas très clean…en ce moment j’utilise l’elixir de Kerastase que j’alterne avec la Moroccan oil …et rien n’y fait ,ils sont toujours secs !

  31. L’huile de coco reste ma préférée, hyper bien absorbée, pas d’effet « severus rogue » (avec plein de gras ^^), une bonne odeur et super pas chère.
    J’utilise parfois de l’huile d’argan, parce que j’aime les huiles sèches et pour varier un peu (mais à petite dose vu son prix, je la réserve surtout pour la peau).

    En bain d’huile ou pour mélanger aux gommages les huile d’olive et de pépin de raisin restent les plus pratiques et incontournables, vu qu’on en a tous pour nos salades ^^

    Et toujours pures bien sûr !

  32. Et bien il ne s’embête pas John Masters! Une bonne huile de Jojoba (bio) coûte entre 1,5 et 2€ les 10ml et c’est le composant principal de son « produit miracle » (après c’est de l’huile d’olive; puis de l’huile d’onagre – 1,75€/10ml; de l’huile de graines de lin – en épicerie aussi; et les 3 autres sont des huiles essentielles assez « banales » – donc relativement bon marché – dont la concentration dans les cosmétiques ne peut pas dépasser les 3% max au total, mais c’est plus souvent 0,3%) et je parle en prix « détaillants »… Donc, disons que fait maison, ces 15ml reviennent à 3€ de matière première… Quand à la main d’oeuvre, il suffit de mélanger! Je pense que c’est son adorable petit flacon et sa belle impression qui coûtent le plus cher dans l’histoire ;))
    Autant savoir, non? ;))

    L’huile de Jojoba (qui est une huile assez chère) est topissime pour les cheveux et la peau (toutes les peaux et tous les types de cheveux) parce qu’elle régularise les peaux grasses et hydrate les sèches et est très vite absorbée sans aucun effet gras; de plus, elle ne sent rien et ne rancit absolument pas, même en la laissant au soleil.
    Cela fait quelques années que j’en ajoute systématiquement +/-10% à mon shampooing (bio, of course) Je shake bien mon flacon avant de l’utiliser, et mes cheveux secs, fins et bouclés s’en portent beaucoup mieux! (et mon cuir chevelu irritable aussi – fini les gratouilles!) en cas de grandes sécheresse j’en utilise aussi un peu comme un sérum, sur les pointes, et voilà!

    Oups, je m’étale (comme de l’huile) moi! >< mais c'est mon dada, la cosmétique naturelle! (Et pour qui a envie d'en savoir un peu + sur le sujet, le bouquin "Adoptez la slow cosmétique" de Julien Kaibeck est hyper-bien fait et hyper-facile à lire!)

    ps: l'huile prodigieuse contient 15% de "produits actifs" (allez, 16% avec la vitamine E, qui sert de conservateur, aussi) le reste c'est de la paraffine liquide (c'est à dire de la vaseline, c'est à dire… du pétrole! Beurk!)

    1. Je plussoie pour l’huile Nuxe: simple cosmétique, sans aucun effet soin… Il suffit (et c’est toujours mon test pour les produits capillaires sans rinçage – imparable) de l’appliquer sur la peau, à un endroit très sec: une fois évaporée, la peau est toujours aussi sèche! Faites le même test avec une huile végétale pure, la comparaison est sans appel…

  33. « envie de me tartiner la gueule avec, d’en foutre dans ma salade, et d’asperger mes oreillers. » mouhahahahaaaa !

    Alors si on parle huile, ‘suis obligée de commenter. Ma fille avait, a 5 ans, encore des « cheveux de bébé » : des trucs filasses + ou – bouclés, qui faisaient chacun leur vie. Une copine m’a conseillé huile de coco + tresses chaque jour. Les cheveux ont (enfin) bien poussés, se sont fortifiés & disciplinés…mais ils restent des cheveux bouclés a dompter ( compliqué !). Maintenant j’en ai marre du coco, depuis 15 jours c’est ricin + yangu. Ils brillent bien, bonne texture, on verra sur le long terme. Je cherche quelquechose qui réduit le volume et là ce n’est pas le cas.

    Moi le coco m’assèche les cheveux. Donc j’ai testé l’amande douce jusqu’à épuisement du flacon (bof), argan (le meilleur sur moi), et maintenant je suis passée à l’avocat (bof, je préférai l’argan, froissé plus « visible »).
    J’en mets après le shampoing et tous les soirs avant de dormir, avec un peu d’eau, cela les froisse pendant la nuit.

    De rien pour le pavé ^^

  34. Oh! Personne ne parle de l’huile Essence Absolue de Shu uemura ? Que justice lui soit donc rendue. Mon miracle à moi, la seule dont le combo odeur / effet miracle me convienne, après quelques tests décevants (Nuxe en effet, Elsève bof, argan je déteste l’odeur, olive… salade niçoise hahaha!) et ce sur ma crinière survolumisée surbouclée, plutôt exigeante (chiante ;)) et toute récemment apprivoisée (c’est à dire que j’ai passé pas loin de quinze années avec une coupe à la garçonne, et que là ça va faire deux ans qu’ils n’ont pas vu de coiffeur, ça chatouille les omoplates hihihi).
    Tout ça pour dire, avec shu ça boucle tout seul, c’est le bonheur. (ah oui, alors le prix, bon… eh bah ça les vaut!)

  35. Voilà le grand secret de beauté de ma famille : les cheveux mis en beauté avec de l’huile d’olive. Pour mes cheveux bouclés, je mets quelques gouttes (pas plus) sur la paume de ma main, je frotte mes main puis j’en mets sur les longueurs (ou plutôt les pointes car ils sont courts maintenant). Pour un traitement plus nourrissant, c’est la même chose avec de l’huile d’avocat ou de sésame (qui sent très bon en toute petites doses). Puis, j’ai testé un peu tout : le monoïdéisme c’est bien à la plage pour bien protéger du soleil/sel, et depuis quelques semaines j’utilise de l’huile d’Argan à la rose.

    Non, ça n’allourdi pas car j’en mets très peu le matin après mouiller mes cheveux (et oui, les boucles se coiffent en les mouillant). Depuis, je n’ai pas d’autres produits, pas de sèche cheveux, et surtout, j’ai des très belles boucles que l’on peu caresser sans produire de frisottis.

    Ah, et les huiles dites sèches, j’ai pas testé car j’en ai pas encore éprouvé le besoin…

  36. Ben quand même Fred, l’huile d’olive dans les cheveux c’est la base 😛 C’est étrange que ça t’aie laissé une odeur dans les cheveux, moi quand je laisse poser 2h, je fais un bon shampoing après, et ça sent pu rien !
    Sinon comme huile j’utilise 2 fois par semaine « huile magique à l’amla » de chez Khâdi, et parfois de l’huile de coco pour mes cheveux tout fins de bébés (et tout courts maintenant, j’ai sauté le pas en voyant tes « before-after » !)

  37. C’est super de promouvoir un produit Vegan, soit ne contenant aucun produit animal et qui n’est pas testé sur les animaux. On le trouve aussi sur Precious Life avec de nombreux autres produits de qualités.
    J’ai les pointes sèches, je vais tester les produits de cette marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.