Fred's Diary

LE CO-WASH what is it ?

Hello mes p’tits shampoo ( hahaha n’importe quoi )

J’aimerais qu’on parle CO-WASH !

Alors vous me direz peut-être « what the fuck is that  » ou alors  » bah ouai fred je connais  » mais faisons un point c’est important.

Co-wash est une contraction de conditionner et washing , en gros te laver les veuchs au conditionner. But WHY ? bah parce que le gros shampoing qui fait 1 mètre de mousse  sur la tête c’est pas super bon vois tu ! On va pas rentrer dans le débat infini de « quel shampoing est bon ou pas ». On va juste parler des avantages et inconvénients du co-washing.

De ma grande expérience de coiffeur international mondial de l’univers et en tant que gourou du veuch officiel je suis assez FAN de cette méthode. #egotrip

Je le fais sur moi depuis des années. Même si je craque sur un ti shampoing qui sent bon de temps à autre j’avoue. Ce qui est super avec le fait de se laver avec un conditionner c’est que les cheveux ne sont pas tout léger tout propre tout électrique, vous voyez cette sensation ? beuuuurrkkkk, certaines personnes adorent le cheveux super propres et légers, moi je préfère le veuch enrobé, matiéré, lourd et épais.

Cette méthode est excellente voir indispensable pour les cheveux frisés/wavy, et épais. Cela évite l’aspect mousseux frisoti.  Tu peux garder tes boucles enrobées et dessinées avec le co-wash, tu peux même « mal » les rincer pour que ça te serve de crème boucle au passage.

Je le déconseille pour les cheveux trèèèèèès fins car on risque de vous demander si vous tenez une baraque à frites.

Je vous ai sélectionné un shopping de co-wash de stars ! :

Si vous avez essayé racontez moi votre expérience dans les commentaires ou vos réticences si il y en a 🙂 !

BISOUS DOUX

R+CO

Briogeo

Deva curl

Bumble&bumble

PS: Il n’y a aucune différence entre le Co-wash et le No-poo si cette question vous taraude !

 


PARTAGER /18 Commentaires

  1. C’est intéressant. Si je peux me permettre, je t’ai croisé il y a quelques temps chez Aroma-Zone. Pourrais-tu nous parler des produits que tu utilises ? ça serait sympa pour les adeptes du naturel 🙂 Bisous

  2. Ben si le no poo c’est différent puisqu’on n’utilise aucun shampoing du commerce, plutôt du bicarbonate de soude , ou alors différentes poudres de plantes ou du rhassoul, avec rinçage au vinaigre de cidre… (je résume hein, ça dépend de la nature de cheveux etc…). Ca implique aussi de se brosser les cheveux au moins une fois par jour pour répartir le sébum sur les longueurs, et c’est franchement top pour espacer les lavages. Du coup, pas top pour de belles boucles, mais je voulais juste préciser qu’il y a bien une différence.
    J’ai fait ça pendant plusieurs mois et puis j’ai trouvé un shampoing bio et ayurvédique qui ne me démange pas du tout (ce que font la plupart des produits) et me lave bien les cheveux sans les dessécher. Ca consomme moins d’eau et le geste du lavage me manquait…

  3. Plus de deux ans que ça dure pour moi et je n’en changerais pour RIEN au monde.
    Je suis tombée dedans au hasard de mes pérégrinations sur le net, à la recherche du meilleur moyen de faire bonne figure avec ce que je croyais être les pires cheveux du monde, genre mutants indomptables qui ne ressemblent à rien.
    Ben doigt dans l’œil jusqu’au coude, la meuf…
    J’ai en fait une jolie crinière bouclée (à ma plus grande surprise…) du plus bel effet, si j’en crois les compliments réguliers que l’on me fait !
    Seul bémol… Dommage qu’il ait fallu plus de 40 ans pour mon éveil à ma Vérité capillaire 🙂

    1. Bonjour Véronique
      J’ai tenté le No-poo j’ai tenu un mois. J’ai également des cheveux indomptables. Ils sont secs épais et plus crépus que frisés. Bref je n’arrive pas a avoir des boucles. du coup seule solution : brushing. Ras le bol !
      Du coup ça m’intéresse beaucoup de savoir quel sont les produits que vous utilisez et au bout de combien de temps vous avez eu des résultats satisfaisants !
      Merci et bonne journée
      Anne

      1. Si vous comprenez l’anglais, je peux vous indiquer des tutos très intéressants. En ce qui concerne les produits, je pense que c’est un tâtonnement très personnel qui vous permettra de trouver le juste équilibre 🙂
        Pour ma part, je ne jure que par le « Too shea » de Jessicurl… Je ne sais pas si je peux indiquer ici des sites marchands…
        Je vous envoie volontiers des renseignements un peu plus complets en privé, si vous le désirez… 🙂

        1. Bonjour Véronique,

          J’ai des cheveux épais, frisés et très secs, j’ai 57 ans et je ne m’y fait toujours pas. Pouvez m’indiquer également les sites marchands, la méthode que vous utilisez, les produits et la marche à suivre. MERCI beaucoup

  4. Allez, chipotons!!! Le point commun entre co-wash et No-poo c’est l’absence de shampooing, mais Musotte a raison, quand on décide de ne plus du tout se laver les veuchs avec des produits shampooing ou après-shampooing, c’est quand même assez différent. Le conditionner a quand même un pouvoir lavant identique à celui du shampooing sur le principe, même si moindre (d’où l’effet cheveux enrobés, moins décapés).

    Alors j’ai fait les 2, co-wash et no-poo total, je préfère me passer de conditionner. Le co-wash implique quand même de passer par l’étape « lavage de veuchs » de manière régulière et ne permet pas, au final, d’espacer les lavages. Par contre j’avoue que ça fait une tignasse de rêve. Le no-poo total c’est contraignant au départ, ça parait impossible! L’étape dite « du mois sans » en a fait frémir plus d’une, en tout cas pour moi c’était inenvisageable, je me disais mais jamais je pourrai… Pis finalement, ça se fait. Et facile, même 😀 Depuis un moment je n’utilise qu’un peu d’argile pour un nettoyage « physique », genre gommage du cuir chevelu, je réserve le bicarbonate aux après-hennés et lendemains de bains d’huile (qui eux aussi font le veuch sublime!)

    J’ai conscience que tout ça fait un peu granola sur les bords et surtout pas très glamour, m’enfin je suis très contente du résultat!

    Bisous

    PS: par contre le côté relou c’est…le coiffeur! Comment qu’on te regarde bizarre quand tu dis que tu ne veux pas de shampooing….

    1. Tout pareil, je pratique le no-poo depuis quelques mois et c’est le top, même sur mes cheveux indomptables et puis c’est d’un confort… Juste un peu de rhassoul et d’huile de coco. Par contre, je n’ose plus aller chez le coiffeur 🙂 en même temps, je n’y vais que tous les 6 mois voir 1 an donc…

        1. Oui mais toi tu es le coiffeur rêvé <3
          Tain quand je pense que je tenais l'occasion de venir vous voir en septembre, et Air France a décalé mon TGV, j'arrive à CDG à 17h et des brouettes, bref trop tard, trop tard! j'ai toujours 6h à tuer avant mon vol par contre :'(

  5. Bonjour Fred et les fans de veuch,
    J’ai eu aussi une crinière bouclée, genre magnifiques grosses boucles jusqu’aux épaules, mais ça c’était avant que je ne fasse ma britbrit et que je ne me tonde les veuchs au dessus de la baignoire il y a 2 mois…
    Avant cela j’avais une routine un peu différente, je me lavais une fois par mois les cheveux après ma couleur, bien obligée, mais ensuite j’appliquais un mélange que je faisais avec un masque et un après shampoing que je ne rinçais bien évidemment pas, et mes cheveux étaient juste magnifique.
    Je pratique aussi le WO (water only) + vinaigre ou encore farine de pois chiche (mon fils adore ses cheveux sentent les prés), puis mon application de masque/après shampoing sans rincer.
    Depuis ma coupe courte idem, mon mélange me sert même de produit pour me coiffer

  6. hello ! j’utilise le analog de R+co en alternance avec des « vrais » shampooings pour me détoxer une fois de temps en temps, il est sympa parce que la texture « mousse volumatrice » donne une impression de matière plus agréable que le conditioner pur. Mais après c’est vrai que pour les cheveux fins comme les miens ça ne peut pas devenir une option régulière, parce qu’ils sont certes plus sains, moins agressés, mais aussi plus plats qu’après un shampooing classique… et pour moi rien ne bat le amino acid de kielhs pour le volume et la douceur sur cheveux fins, tant pis si ce n’est pas idéal niveau composition !

  7. Bonjour Fred, Ou peut on trouver le analog en France ou en livraison en France? impossible sur leur site ou par birchbox.
    Merci bcq

  8. Hello, yves rocher fait un low shampoo dans l’esprit, il faut juste prendre le coup de main pour l’appliquer, mais le résultat est simpa car ça ne plombe pas les cheveux et ça permet d’espacer les shampoings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.