FRED’S DAY & HOP UNE JEUNE RUE

cut by fred
A vos marques… prêts ??? Partez !!!!!!

Vous avez entendu parler du projet de la jeune rue ? Rue du Vertbois Paris 3eme. Un projet fou d’un entrepreneur mégalo qui a racheté une rue entière, ouais ouais, pour y accueillir des magasins trop cool, start-up et concept store. Beau projet mais en arrêt pour l’instant.

Donc… un autre mec génial, fondateur de HOP SHOP, un concept de location de boutique, pour louer des endroits, faire des pop-up store le temps de quelques jours très facilement.

L’équipe de HOP SHOP investit donc cette rue pendant 15 jours du 04 au 18 juillet. Avec plein d’évènement et de marques jolies.

Et devinez quoi ? Je vais y passer 3 jours les 11, 12 et 13 juillet, samedi dimanche lundi.

Alors si vous voulez venir vous faire couper les cheveux par myself il faut vous inscrire sur mon planning online ici. Et choisir votre jour et créneau horaire. Cliquez sur semaine, puis sur le petit calendrier à droite cliquez sur 11,12 ou 13 juillet et choisissez votre horaire en renseignant votre nom, numéro et mail.

Quand je fais des Fred’s day une journée, les places partent trop vite, alors 3 jours il y a de quoi satisfaire nombre d’ entre vous !! Et j’ai hâte de vous rencontrer pour vous sublimer :-)

La page facebook de HOP UNE JEUNE RUE ici pour voir tous les évènements.

LILY ET LE CARRÉ IDEAL

« Lily à la recherche du carré parfait » ce serait le nom du film de la vie des veuchs de Lily. Un film d’aventure qui parle de longueur idéale, de coupes ratées chez des méchants coiffeurs, et de plein de trauma de petite fille.
Lily est flippée avec la coupe en général, et je la comprends. Un carré trop court et t’as la coupe de Jeanne d’Arc , trop long t’es Bree van de Camp. C’est hyper délicat de pas faire bourge, et de ne pas faire petite fille. Toute une science ce putain de carré.
Il faut bien se mater dans le miroir avant de commencer et définir avec la précision d’un laser la bonne longueur. Qui change selon chacun évidemment. Longueur de cou, épaisseur des cheveux, posture…

C’est simple, se tenir droite comme un i devant une glace, et remonter ses cheveux pour simuler un carré, plus ou moins long. L’évidence apparaitra au bout d’un moment.
Une fois la longueur parfaite définie on coupe tel un samouraï la chevelure.

Au bout de deux mois ton carré parfait se transformera comme d’hab’ en vieille coupe ripou, mais pas grave, tu recommences.
Le carré idéal est éphémère mais c’est la joie de le retrouver à chaque fois…

Le blog de Lily : Ma récréation  . Une mine d’or de la vie …

 

 

LIKE FRIEDA KAHLO

Caroline est la seule fille que je connaisse qui se fait des trucs de dinguo dans les veuchs. Elle cherche comment faire des trucs toute seule, et m’appelle pour me montrer ce qu’elle sait faire ! J’adore ça quand c’est vous qui me montrez vos trucs, prenez-en de la graine, Caroline est la seule pour le moment ! Peut-être parce qu’elle est journaliste et qu’elle est au courant de tout, ou parce qu’elle a écrit un livre sur la beauté dans le monde (ça sort en octobre je vous dirai). Je pense surtout qu’elle ose essayer et s’en fout un peu si c’est raté. En plus Caroline n’a pas une tonne de cheveux comme on peut le voir (sorry Caro) et pourrait se décourager, mais NON ! Elle ose et trouve des trucs et des machins pour pimper ses cheveux au jour le jour…

Très inspirante…

Frieda Kahlo donc, notre source d’inspiration du jour, peintre mexicaine de génie, une femme à la personnalité très forte (le moins qu’on puisse dire) qui portait donc des fleurs géantes sur la tête. On l’imagine le faire tous les jours, Frida sans fleurs c’est comme un clafoutis sans cerises vous me direz. C’est vrai. Mais je pense surtout que pour une femme comme Frida c’était une manière d’affirmer sa différence et son énergie de vie. Pour rappel, cette femme a eu une vie pas fastoche, un accident de bus lui brisant le bassin, une barre de fer lui a traversé le corps. Ne pouvant pas avoir d’enfants, et subissant de multiples interventions chirurgicales, elle commence à peindre sur son lit d’hôpital de multiples autoportraits témoignant de ses souffrances. Amputation d’une jambe quelques années plus tard dûe à des complications, puis meurt d’une pneumonie.

PAS DE BOL quoi!! Et je ne vous parle pas de sa moustache et de ses sourcils gigantesques. Donc ouais, peut-être que ces trois fleurs sur la tête dans sa méga coiffure lui mettaient un peu de baume au cœur de temps en temps et ça c’est super.

Pas la peine de vivre tout ça pour faire cette coiffure je vous rassure. Mais vous penserez à elle si vous essayez j’en suis sûr.

Merci Frida, merci Caro.

Love

MAKING OF FRED’S DAY #3 ET UNE SUPER ADRESSE

bobby pinsLe salon Bobby Pins m’a accueilli chez eux pour mon Fred’s day. J’étais passé devant un jour et j’ai craqué sur l’endroit et sur les 2 bébé-chats qui dirigent le lieu. Pauline et Jonathan. Ils réinventent à eux deux le concept du salon de coiffure. Plus qu’un salon, un lieu de vie convivial et fun.
J’ai pu travailler paisiblement sur mes jolies Fredettes du jour :
Capture d’écran 2015-06-09 à 19.28.56J’ai tout donné pour ces multiples transformations. Comme vous pouvez le voir, j’ai COUPÉ !
Trop envie de recommencer bientôt ! J’adore voir ces visages se transformer sous mes doigts pour finalement sourire.

Je vous conseille vraiment ce salon trop mignon si vous êtes en quête de nouveauté.

Bobby Pins
64 rue du temple 75003 paris
+33(0)183565259

Elles sont toutes décoiffées comme on aime nan ?

Bisous